Top Nav Breadcrumb - French0

Comment préparer ses évaluations ? La parole aux élèves !

AssessmentLe magazine IB World s’est entretenu avec trois élèves du Programme du diplôme de l’IB pour savoir comment ils avaient préparé leurs derniers examens.

En général, les élèves du Programme du diplôme de l’IB ont plus de questions dans la tête qu’ils n’en trouvent sur les épreuves d’examen. Les dernières évaluations du Programme du diplôme se sont achevées le 22 mai. À cette occasion, IB World a demandé à des futurs diplômés quels conseils ils donneraient à leurs camarades qui prendront leur place l’année prochaine.

Qu’est-ce que « réviser » ? Par où commencer ?

Les notes de révision restent une technique classique, utile à de nombreux élèves.

« Dans certaines matières, comme les mathématiques, les révisions sont moindres et prennent principalement la forme d’exercices », a déclaré Alice Camilleri Burke, élève à la St George’s British International School, en Italie. « Toutefois, dans la plupart des autres matières, je trouve utile de lire à voix haute les notes que j’ai écrites. »

Ashley Yu, Ancaster High School, Canada

Ashley Yu, Ancaster High School, Canada

Ashley Yu, une élève de l’Ancaster High School, au Canada, a adopté une approche davantage axée sur la technologie de pointe. « Pour la biologie et la chimie, j’ai fait des feuilles d’exercices et des fiches de révision et j’ai regardé des vidéos mises en ligne sur YouTube conçues par Stéphanie Castle et Richard Thornley, des enseignants de l’IB. »

Comment organisez-vous vos révisions ?

Ashley organise son temps en se concentrant sur les domaines qui lui semblent les plus ardus. « Je trouve les mathématiques NS particulièrement difficiles, alors j’y consacre la plupart de mon temps », nous a-t-elle confié.

Mohamed Omar, un élève de la King Fahad Academy, au Royaume-Uni, recommande d’établir un emploi du temps pour se préparer aux examens.

Les enseignants peuvent-ils encore vous aider ?

Les enseignants sont toujours là pour vous, même en dehors des cours, et leur soutien peut être déterminant pendant les évaluations.

« Je suis toujours en contact avec mes enseignants. Ils m’ont apporté un énorme soutien », a indiqué Ashley.

Et les amis ? Devrait-on arrêter de les voir lorsque l’on étudie ?

Au contraire, les amis sont souvent utiles, qu’ils vous aident à étudier ou qu’ils partagent vos inquiétudes.

Alice Camilleri Burke, St George’s British International School, Italie

Alice Camilleri Burke, St George’s British International School, Italie

« Mes amis et moi nous impliquons tous dans les révisions de chacun », a expliqué Alice. « Nous avons créé des groupes WhatsApp pour chaque matière de façon à communiquer entre nous et à nous envoyer des ressources utiles. Et puis bien sûr à paniquer tous ensemble la veille des examens ! »

Toutefois, si Mohamed dit que ses amis sont « formidables pour évacuer le stress », il souligne que les tâches sur lesquelles chacun travaille doivent rester aussi privées que possible pour éviter le plagiat ou la malhonnêteté scolaire.

Les parents peuvent-ils nous aider ?

Si les élèves nous ont indiqué que leurs parents étaient souvent incapables de les aider sur le plan pratique, leur soutien moral était cependant très apprécié.

« Mes parents ne participent pas beaucoup à mes révisions mais comprennent que j’ai besoin d’un endroit calme pour travailler. Ils m’apportent une aide précieuse en respectant mes besoins et mon espace privé », a déclaré Alice.

« Leurs encouragements et leurs conseils pour me motiver me sont toujours utiles durant les périodes stressantes », a ajouté Mohamed.

Comment faire pour rester calme ?

Les évaluations peuvent être stressantes, mais paniquer peut avoir une incidence négative sur votre réussite. Pour Alice, le fait de se préparer ne lui a pas seulement donné les connaissances dont elle avait besoin pour l’examen, mais l’a également aidée à rester calme.

« Je m’efforce d’être sûre de moi pour ce qui concerne les informations clés », nous a-t-elle confié. « À ceux qui connaissent les manuels par cœur mais qui se sentent encore angoissés, je leur conseille de dormir, de faire du sport et de se tenir à l’écart des camarades aussi inquiets qu’eux ».

La pleine conscience est souvent citée comme un bon moyen d’évacuer le stress. L’American School of The Hague, aux Pays-Bas, a récemment organisé des exercices de respiration de pleine conscience pendant les examens d’entraînement (article en anglais uniquement) et a obtenu des commentaires très positifs de la part des élèves.

Que faites-vous maintenant que vos examens sont terminés ?

Mohamed Omar, King Fahad Academy, Royaume-Uni

Mohamed Omar, King Fahad Academy, Royaume-Uni

Cet été, Mohamed fera du tutorat auprès des élèves du PEI et animera des ateliers sur la façon de remplir les formulaires d’inscription à l’université pour les élèves du Programme du diplôme de son établissement scolaire. Il s’est vu proposer une place en médecine à la Queen Mary University de Londres, au Royaume-Uni et espère devenir médecin.

Alice, quant à elle, a posé sa candidature pour étudier les langues modernes à l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni, et souhaite faire carrière dans le cinéma et la littérature.

Enfin, Ashley étudiera à l’Université McGill, au Canada. Elle s’intéresse également à la politique et au travail humanitaire et est membre de la Young Women’s Advisory Council à Hamilton, en Ontario (Canada), qui œuvre pour la défense des femmes âgées de 16 à 29 ans.

Et vous ? Comment préparez-vous vos examens ? Donnez-nous vos conseils par courriel à editor@ibo.org.