Top Nav Breadcrumb - French0

Agissons contre l’exclusion et la marginalisation

Par Jayne Pletser, responsable des programmes d’études pour une éducation inclusive

Jayne PletserJe suis rentrée de Lisbonne, où j’ai assisté à l’édition 2015 de l’Inclusive and supportive education congress (ISEC), stimulée par les nouvelles connaissances que je venais d’acquérir et fière d’avoir représenté l’IB dans un forum aussi important pour aborder tous les aspects liés à l’inclusion. Ce congrès s’est conclu sur la publication de la déclaration Lisbon Educational Equity Statement, July 2015 (LEES, 2015).

L’IB se devait d’être représenté à un congrès qui appelait « l’ensemble des responsables des politiques éducatives » à « agir afin de favoriser la participation et la réussite en matière d’éducation, à fournir un soutien à l’apprentissage inclusif, à respecter et à célébrer les différences et à promouvoir des communautés ouvertes, dans lesquelles tous les enfants et adolescents peuvent réussir leur apprentissage » (LEES, 2015).

Dans la lignée de la déclaration LEES de 2015, l’IB s’engage à « combattre toute forme d’exclusion et de marginalisation, de disparité et d’inégalité en matière d’accès à l’éducation, de participation et d’objectifs d’apprentissage […] afin de garantir que l’initiative « Éducation pour tous » des Nations Unies s’applique vraiment à « tous » » (LEES, 2015). L’IB s’engage également à promouvoir le développement d’établissements scolaires inclusifs. Nous avons développé une gamme de ressources pour aider les écoles du monde de l’IB à relever ce défi. Elles sont mises à la disposition des établissements scolaires sur le Centre pédagogique en ligne (CPEL), sous l’onglet Domaines de soutien > Besoins éducationnels spéciaux / Éducation inclusive.

Il est encourageant de constater que les efforts de l’IB pour promouvoir l’équité ainsi que l’accès et la participation à l’éducation concordent avec les propos tenus durant le congrès. J’invite toutes les écoles du monde de l’IB à s’efforcer de concrétiser ces principes dans leur propre communauté scolaire.

La déclaration LEES a confirmé la philosophie de l’IB dans son « refus de classer les élèves comme étant « normaux » ou « spéciaux », afin de proposer un enseignement adapté aux différences individuelles et d’éduquer tous les enfants ensemble pour constituer le fondement d’une société accueillante, participative, juste et non discriminatoire » (LEES, 2015). De plus, conformément à sa déclaration de mission, l’IB promeut une scolarité inclusive dans l’objectif de changer « les attitudes envers la différence » (LEES, 2015).

L’ISEC 2015 a également apporté son soutien à la Déclaration d’Incheon – Vers une éducation inclusive et équitable de qualité et un apprentissage tout au long de la vie pour tous, convenue lors du Forum mondial sur l’éducation 2015 qui a eu lieu en mai et qui définit l’agenda politique international pour les quinze prochaines années.

J’ai hâte de voir les progrès que nous pourrons accomplir dans les écoles du monde de l’IB d’ici à la prochaine (et 9e) réunion de l’ISEC qui aura lieu à Londres en 2020.