Top Nav Breadcrumb - French0

Les correspondants des temps modernes

Lumière sur une expérience culturellement enrichissante pour des élèves au Népal et aux Pays-Bas

Melissa Oliveira de Sousa, enseignante du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) à l’école internationale Rijnlands, aux Pays-Bas, a profité d’une invitation à participer au festival de jazz Jazzmandu, au Népal, pour enseigner pendant deux jours dans un établissement d’enseignement secondaire local, le Shree Yuwa Pratibha Vidya Mandir.

De retour aux Pays-Bas, Mme Oliveira de Sousa a souhaité continuer à aider les élèves népalais à mettre en pratique leurs compétences de communication en anglais.

Elle a ainsi mis en place une correspondance par courriel entre les enfants au Népal et ses élèves du PEI, une expérience enrichissante sur le plan culturel pour tous les élèves : « Dans leurs lettres, mes élèves posent beaucoup de questions sur les traditions, les coutumes et la nourriture népalaises, cela les intéresse vraiment, car c’est une culture qu’ils connaissent peu. »

L’établissement népalais n’ayant pas accès à Internet, Mme Oliveira de Sousa s’est associée à Astitwa, un élève de 19 ans, qui se rend dans l’établissement une fois par mois pour recueillir les lettres et les lui envoyer par voie numérique.

 Les élèves ont noué des liens et ont récemment décidé d’échanger plus que des lettres. « Mes élèves aimeraient mettre en place un projet pour envoyer à leurs correspondants des choses dont ils ont besoin, comme des fournitures scolaires, des jouets, des accessoires et de l’artisanat », a expliqué Mme Oliveira de Sousa. « Les élèves népalais préparent également tous ensemble un colis rempli de cadeaux faits à la main pour nos élèves. C’est extraordinaire d’observer des deux côtés cette volonté de donner, de partager et de compatir. »

L’enseignante essaie de développer le projet pour impliquer davantage d’établissements. Elle aimerait également proposer des formations aux enseignants népalais, car, pendant sa visite, elle a découvert qu’ils avaient vraiment besoin d’aide pour élaborer des cours créatifs et centrés sur les élèves.

« J’espère convaincre davantage d’enseignants de participer et de monter leur propre projet de correspondance avec des élèves népalais par l’intermédiaire de cet établissement et d’autres établissements. Maintenant que le contact est établi, il est plus facile de développer ce projet », a-t-elle ajouté.

Ce billet fait partie de notre toute nouvelle série d’articles extraits du magazine IB World qui retracent les formidables initiatives entreprises par des élèves et des professionnels de l’éducation de l’IB du monde entier. Vous pouvez suivre ces articles sur Twitter via le compte @IBWorldmag ou le mot clé #IBcommunitystories (en anglais uniquement). Racontez-nous vos histoires et vos expériences par courriel à l’adresse editor@ibo.org.