Top Nav Breadcrumb - French0

Un accès à l’eau non contaminée

Comment une recherche en classe a pris la forme, deux ans plus tard, d’un projet CAS visant à fournir de l’eau à une communauté dans le besoin.

Dans le cadre d’une unité de géographie du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) intitulée « Population et migration », des élèves de l’École Mondiale World School, en Inde, ont voulu s’entretenir avec des enfants dont les parents avaient émigré à Mumbai.

Radha Trivady, ancienne enseignante de géographie du PEI, a participé à l’organisation de cette rencontre par l’intermédiaire d’une organisation dénommée Vision Rescue, qui vise à insérer des enfants déscolarisés dans l’enseignement public.

Pendant les entretiens, les élèves ont découvert que les enfants n’avaient pas accès à l’eau et ils ont voulu les aider.

« Les campements étant illégaux, la municipalité ne les avait pas raccordés aux canalisations et les enfants devaient faire des kilomètres à pied pour s’approvisionner en eau », a expliqué Mme Trivady, aujourd’hui coordonnatrice du programme créativité, activité, service (CAS).

Les élèves se sont livrés à des séances de remue-méninges afin de trouver des solutions pour approvisionner les enfants en eau par l’intermédiaire de Vision Rescue. Ils ont décidé de réunir des fonds pour acheter suffisamment d’eau en bouteille.

Pendant deux années consécutives, ils ont organisé un tournoi de sports interétablissements afin de récolter les fonds nécessaires. Ce tournoi a été baptisé « Joue pour chaque goutte » et les élèves pouvaient participer à un éventail d’activités sportives.

Cependant, après tous les efforts des élèves, Vision Rescue avait réussi à scolariser les enfants et n’avait donc plus besoin de cette eau. Toutefois, l’organisation avait ouvert dans un autre quartier un établissement construit en tôle, qui n’était pas raccordé aux canalisations. Les fonds ont ainsi été utilisés pour acheter de l’eau pour les enfants scolarisés dans ce nouvel établissement.

Les élèves de l’École Mondiale, qui étudient désormais le Programme du diplôme de l’IB, ont transformé cette initiative en projet CAS. Ils ont récemment organisé une « Journée de divertissements et de jeux » à l’intention de 93 enfants de la communauté locale qui ont rarement l’occasion de jouer.

Ils prévoient de poursuivre le projet l’année prochaine et travaillent avec Vision Rescue pour en planifier les prochaines étapes.

Ce billet fait partie de notre série d’articles extraits du magazine IB World qui retracent les formidables initiatives entreprises par des élèves et des professionnels de l’éducation de l’IB du monde entier. Vous pouvez suivre ces articles sur Twitter via le compte @IBWorldmag ou le mot clé #IBcommunitystories (en anglais uniquement). Racontez-nous vos histoires et vos expériences par courriel à l’adresse editor@ibo.org.