Top Nav Breadcrumb - French0

Arrêtez d’entendre et commencez à écouter

Le système éducatif de l’IB met un point d’honneur à sensibiliser les jeunes aux cultures, aux langues et aux expériences internationales. Nous avons demandé à des diplômés du Programme du diplôme de nous parler de l’influence qu’avaient la langue, les mots et les actions sur leur vie et leurs études. Voici le deuxième article d’une courte série de témoignages que nous avons intitulée Questions de pleine conscience. Découvrez-en davantage sur le réseau des anciens élèves de l’IB à l’adresse http://ibo.org/fr/etes-vous-diplome-de-lib/.


La plupart des gens n’écoutent pas avec l’intention de comprendre, mais avec l’intention de répondre – Stephen R. Covey

Par Kristen Leer

Les êtres humains sont routiniers. Cette particularité nous donne tendance à partager des expériences, des sentiments et des relations similaires. Cependant, nous ne sommes pas toujours prévisibles et il convient d’apprendre à écouter pour comprendre cette facette cachée de notre personnalité. Bien que la nature nous ait dotés d’oreilles, nous observons parfois que nous ne disposons pas de la formation nécessaire pour les utiliser efficacement. Elles ne devraient pas nous servir à critiquer notre voisin, mais à encourager. Dans notre monde moderne, où nous avons à notre disposition tout un tas d’exutoires pour partager nos histoires et nos combats avec un public réactif, il est évident que nous utilisons bien plus notre bouche que nos oreilles.

Savoir écouter est une compétence très importante, que ce soit dans nos études, dans nos échanges sociaux ou dans nos conversations avec nous-mêmes et avec les personnes de notre entourage. En nous exerçant à écouter plus qu’à parler, nous avons la chance de comprendre un peu mieux le monde qui nous entoure. Comme disait si bien Ernest Hemingway : « Écoutez attentivement lorsque les gens parlent. La plupart des gens n’écoutent jamais. »

Une certaine confusion entoure la différence entre entendre et écouter. Assis(e) en classe, vous entendez votre enseignant vous dire « Ouvrez votre livre. » Cette phrase toute simple peut juste vous indiquer d’ouvrir votre livre, mais si vous écoutez vraiment, le ton de la voix de votre enseignant vous dit bien plus de choses : il peut être enthousiaste, sec, triste, etc. En écoutant, vous commencez à saisir des détails de l’histoire qui auraient pu vous échapper. On le remarque également dans les actualités et les médias, entre autres exemples. Certains lancent des slogans et des titres à propos d’un sujet qu’ils ont entendu, mais qu’ils n’ont pas écouté. Ce manque d’écoute peut les amener à diffuser de fausses informations, à transmettre l’histoire de façon erronée et à mal faire leur travail, ce qui peut potentiellement nuire à quelqu’un.

Écouter peut faciliter votre apprentissage. En écoutant, vous pouvez parvenir à une meilleure compréhension du sujet présenté ou d’une matière difficile. Ce n’est pas toujours facile, surtout lorsqu’il ne s’agit pas de votre matière préférée ou que les thèmes étudiés vous semblent hors de portée. En dehors des cours, écouter peut vous aider à comprendre le contexte des actualités ou des histoires racontées par vos amis. Si vous écoutez, vous pouvez évaluer la popularité du sujet abordé au nombre de réponses qu’il suscite. En revanche, ceux qui répondent dans le seul but d’apporter leur contribution à la conversation n’entendent qu’une partie de l’histoire, car leur cerveau commence à établir des liens avant même la fin de l’échange et perd des passages entiers de la conversation. En écoutant, vous pouvez faire plus que répondre, vous pouvez agir. Si vous écoutez votre ami parler d’une sortie au zoo, au lieu de lui raconter vos précédentes visites, suggérez-lui d’aller au zoo avec vous. Vous créerez des souvenirs et des liens. Il s’agit d’un exemple simple, mais il vous donne une idée de la façon de mettre en pratique ce concept.

Nous avons deux oreilles et une bouche, nous devrions donc davantage écouter que parler – Diogène Laërce

Quelle que soit la situation, la meilleure chose à faire est d’écouter. Ce n’est pas facile. De nombreux facteurs peuvent inhiber notre capacité à écouter efficacement. Il n’y a pas de formule magique pour apprendre cette compétence, aucun mode d’emploi, il faut juste pratiquer. Écoutez en classe, écoutez vos amis et votre famille, non pas pour trouver quelque chose à répondre, mais pour écouter. Ne vous méprenez pas : je ne dis pas qu’il ne faut pas répondre. Mais il est préférable de répondre en posant les questions qui vous viennent à l’esprit en écoutant et en observant. Écouter peut vous emmener très loin.


Kristen Leer (également connue sous le nom de K.A. Leer) est diplômée du Programme du diplôme. Elle est originaire de Milwaukee, dans l’État du Wisconsin, aux États-Unis. Sa passion est d’aider sa communauté et de s’engager auprès d’elle.

Kristen Leer est convaincue que tout le monde a besoin d’être entendu et elle consacre ses écrits à révéler les tribulations souvent oubliées de l’humanité. Elle étudie actuellement la psychologie et prévoit d’effectuer un doctorat.