Top Nav Breadcrumb - French0

En période d’examens du Programme du diplôme, étudiez à fond, amusez-vous et remerciez vos enseignants

Nous avons invité des diplômés du Programme du diplôme à réfléchir sur la vie après l’IB et à nous proposer des perspectives sur des sujets de leur choix. Haley Clasen, ancienne élève de l’IB, fait partie des auteurs de cette année.

By Par Haley Clasen

Haley Clasen a obtenu son diplôme de l’IB à la  Fishers High School, aux États-Unis.

Pour ceux qui suivent le Programme du diplôme de l’IB, c’est l’une des périodes les plus difficiles de l’année. Les évaluations internes sont à peine terminées qu’il faut déjà s’atteler aux évaluations externes ! Certains élèves devront passer six examens au cours des prochaines semaines et chaque épreuve se compose de plusieurs parties à étudier et à prendre en compte. J’ai passé les examens de l’IB l’année dernière, donc je sais très bien à quel point cette période peut être stressante, intimidante et effrayante. Aujourd’hui, j’aimerais vous offrir quelques mots d’encouragement.

Tout d’abord, je suis profondément convaincue de l’utilité des examens de l’IB. La plupart des autres examens adoraient me surprendre avec une question particulièrement difficile à laquelle je ne m’attendais pas et je les imaginais presque en train de me dire : « Ha ! Prise en flagrant délit d’ignorance ! Tu ne l’as pas vu venir, celle-ci, n’est-ce pas ? » J’avais l’impression de devoir connaître absolument tout sur tout, juste au cas où je tomberais sur cette question tant redoutée. En revanche, avec les examens de l’IB, nous jouissons d’une certaine flexibilité. Nous avons souvent le choix entre plusieurs questions, ce qui nous permet de nous appuyer sur nos points forts. Je sais qu’il faut connaître beaucoup d’informations pour les réussir et je ne remets pas en question leur difficulté. Je dis simplement qu’ils nous permettent vraiment de démontrer nos connaissances et n’essaient pas à tout prix de nous piéger sur l’aspect du programme que nous ne maîtrisons pas. Lorsque vous préparez et passez vos examens, rappelez-vous que c’est vous qui êtes aux commandes et que vous pouvez élaborer vos réponses de façon à vous appuyer sur vos points forts.

Ensuite, j’ai vraiment apprécié mes examens et je suis convaincue que d’autres élèves de l’IB peuvent se sentir grisés à l’idée de partager leurs connaissances. Souvent, je suis sortie d’autres types d’examens épuisée, le cerveau lessivé d’avoir dû régurgiter sur une feuille de papier toutes les informations que j’avais en tête. En revanche, j’ai vraiment eu l’impression que les examens de l’IB me demandaient de mener une réflexion critique et de prouver que j’en étais capable. Je me rappelle être sortie de mes trois examens d’histoire européenne NS totalement galvanisée et revivifiée d’avoir eu la possibilité de répondre à des questions fascinantes et analytiques sur l’histoire. Certes, il faut une bonne dose de préparation pour en arriver là, mais il n’est pas nécessaire d’appréhender vos examens. Vous pouvez les voir comme une chance de penser de manière innovante !

Un petit mot pour les enseignants […] Je sais que vous croyez en nous et en notre capacité à réussir […] Merci de nous pousser à apprendre, de nous faire passer et de corriger tellement d’examens d’entraînement et d’attendre autant de nous.

Enfin, un petit mot pour les enseignants. Je sais que pour vous aussi, la période des examens est stressante. Je vous ai vu vous inquiéter pour nous lorsque nous paniquions, j’ai vu notre anxiété déteindre sur vous. Je sais que vous croyez en nous et en notre capacité à réussir, et je sais à quel point vous souhaitez que nous prouvions de quoi nous sommes capables. Merci de nous pousser à apprendre, de nous faire passer et de corriger tellement d’examens d’entraînement et d’attendre autant de nous. Merci de nous lâcher un peu de lest pendant la période des examens, de nous rappeler que nous devons nous reposer et ne pas nous épuiser à réviser, et de nous estimer pour notre personnalité et non pas pour nos notes. Merci d’écouter nos idées, de nous enseigner à les communiquer à l’oral comme à l’écrit et de nous encourager depuis les coulisses. Maintenant, c’est à votre tour de vous reposer sur vos chaises et de nous regarder partir.

Les examens sont là et vont occuper toute votre vie pendant les prochaines semaines. À ce stade, vous ne pouvez plus faire grand-chose. Étudiez à fond, mais ne vous tuez pas à la tâche. Faites des pauses pour vous reposer et vous amuser de temps en temps, peut-être avec d’autres élèves de l’IB qui comprennent ce que vous ressentez à cette période de l’année. Soutenez-vous les uns les autres, écoutez-vous et gardez en tête que vous pouvez vraiment apprécier les examens. Je suis très heureuse à l’idée de tout ce que vous allez vivre et je suis fière de vous !


Haley Clasen est passionnée d’apprentissage. Elle écrit sur la quête de la connaissance et sur l’incidence que celle-ci peut avoir pour améliorer la société dans le monde entier. Elle étudie actuellement au Messiah College et a obtenu son diplôme de l’IB à la Fishers High School, aux États-Unis.