Top Nav Breadcrumb - French0

Des élèves contribuent à éliminer la faim au sein de leur communauté

Un établissement scolaire en Inde a fourni des colis alimentaires à 800 familles défavorisées.

Les élèves de l’Eastern Public School (EPS), une école du monde de l’IB située à Bhopal, en Inde, ont réuni des fonds pour venir en aide à 800 familles dans le besoin d’Abbas Naga, un village des alentours.

« Lorsque l’EPS a pris connaissance du fait que les villageois rencontraient autant de difficultés au quotidien et n’arrivaient même pas à s’alimenter correctement, l’établissement a décidé de leur venir en aide en mettant en place une initiative bien planifiée qu’il a baptisée “Project Infaaq”. L’infaaq est une offrande que l’on fait à Dieu sans espérer aucune faveur ni aucun retour en échange », nous a expliqué Maryam Khan, une élève du Programme d’éducation intermédiaire (PEI).

En adoptant à l’échelle de l’établissement le programme créativité, activité, service (CAS), une composante habituellement spécifique au Programme du diplôme de l’IB, l’EPS associe les élèves du PEI et du Programme du diplôme à cette initiative lancée cinq ans plus tôt et dont l’objectif de financement augmente chaque année.

« Le projet visait à fournir des colis alimentaires aux personnes en situation d’extrême nécessité afin de les aider à jeûner dans de bonnes conditions durant le mois du ramadan », a expliqué Rizwan Jaffar, coordonnateur du programme CAS à l’EPS.

« Les élèves ont passé plus de quatre mois sur les cinq étapes du projet CAS, à savoir la recherche, la préparation, l’action, la réflexion et la présentation des résultats. Ils ont étudié la communauté locale en interrogeant 1 000 familles, consigné les données de leurs enquêtes, identifié les personnes les plus démunies d’après leurs revenus, choisi le vendeur le plus approprié pour se procurer la nourriture et organisé la distribution des colis alimentaires », a poursuivi le coordonnateur de l’IB.

Les élèves ont pris part à une collecte de fonds au sein de l’établissement et ont réussi à réunir 1 100 000 roupies (soit environ 16 000 dollars américains) pour financer les colis alimentaires.

Une expérience marquante

« Cette expérience a permis à nos élèves de se rendre compte que tout est possible et que rien ne peut les empêcher ou les décourager de relever de nouveaux défis, a indiqué M. Jaffar. Les élèves ont littéralement vécu l’expérience la plus marquante de leur vie en planifiant et en exécutant ce projet. Ils ont vraiment traité un problème mondial en adoptant un esprit international. »

Selon Maryam, ce projet a aidé les élèves à développer les qualités du profil de l’apprenant de l’IB. « Les élèves sont devenus altruistes à force de faire preuve d’empathie, de respect et de compassion, et de s’engager à l’égard du service. Nous avons envisagé le monde, nos idées et notre expérience de manière réfléchie. Il était aussi important que nous nous montrions équilibrés, ouverts d’esprit et sensés. »

« L’établissement espère répondre aux besoins d’un nombre encore plus important de personnes l’année prochaine et contribuer ainsi à éliminer la faim et à réduire la pauvreté en milieu rural. C’est de cette manière que l’on peut faire bouger les choses à l’échelle locale, en commençant à aider les personnes qui nous entourent, même si on sait qu’elles ne peuvent rien nous donner en retour. »

Ce projet a profondément marqué l’élève de l’IB. « Nous pouvons tous faire bouger les choses et améliorer la vie des gens », a-t-elle expliqué.

Avez-vous entendu parler de l’opération #generationIB ?

Dans le cadre des célébrations de notre 50e anniversaire, nous invitons les élèves des quatre programmes de l’IB à montrer leurs compétences de collaboration et à présenter leurs idées et solutions innovantes pour résoudre quelques-uns des plus grands défis de l’humanité. Le bref article que vous venez de lire n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de la manière dont les élèves de l’IB abordent les questions mondiales. De nombreuses équipes participant à l’opération #generationIB ont déjà commencé à publier des nouvelles de leur projet. Leurs publications sont disponibles ici. Pour en savoir plus sur la manière de participer, rendez-vous sur la page www.ibo.org/50years/this-is-generationib.

,