Top Nav Breadcrumb - French0

L’empathie ou le pouvoir de rétablir des liens entre les personnes

Nous avons invité des diplômés du Programme du diplôme de l’IB à nous livrer une réflexion sur leur vie et sur leurs études. Kristen Leer a reçu son diplôme de la Ronald Reagan High School, aux États-Unis. Découvrez-en davantage sur le réseau des anciens élèves de l’IB à l’adresse http://ibo.org/fr/etes-vous-diplome-de-lib/.

Par Kristen Leer

Quelque chose a changé entre la vie aux siècles précédents et la vie au XXIe siècle. Les personnes n’interagissent plus de la même façon, ne créent plus les mêmes liens. Cette évolution a une incidence considérable sur les gens et sur leurs actions. Le type de communication induit par ces nouvelles formes d’interaction semble éroder la confiance et casser les liens entre les personnes et leur société.

Ce constat fait naître des préoccupations à l’égard des jeunes de la nouvelle génération : comment vont-ils s’adapter à ces changements et gérer l’exposition au conflit au sein de leur propre foyer et de leur communauté ? Ces préoccupations soulèvent également d’autres questions sur l’incidence que cette situation aura non seulement sur leur vie, mais aussi sur leur éducation, sur leur famille et sur leurs relations futures. Il existe cependant un outil que chacun peut parfaire et maîtriser. Cet outil est certes facile à oublier face aux défis mentionnés plus haut, mais il pourrait constituer l’arme la plus utile dans un tel contexte. Je parle de l’empathie.

Il ne faut pas confondre empathie et compassion. La compassion est le fait d’être sensible aux actions ou aux sentiments de l’autre. L’empathie, elle, est bien plus profonde : elle se réfère au fait de comprendre le but de l’autre, dans l’idée que vous expérimentez personnellement ce but avec l’autre, que vous vous mettez à sa place.

L’empathie est une ouverture vers le développement d’un lien, d’une relation. Elle fait partie des qualités indispensables à la survie, à la création de liens et à l’orientation. Pour certains enfants, ce n’est pas une évidence. Avoir une relation avec leurs parents, leurs enseignants, leurs amis et les personnes de leur établissement peut leur enseigner des choses et les préparer pour le futur, lorsqu’ils ne devront compter que sur eux-mêmes.

L’empathie est un outil essentiel qui tend à disparaître en cas de conflit. Lorsque la situation se résume à des parties opposées, lorsqu’il n’y a plus d’intermédiaire, de négociation ou de tentative de raisonnement, le but n’est plus de rassembler les gens et de les aider, et cela les sépare encore davantage.

L’empathie n’a pas le pouvoir de résoudre les problèmes, mais c’est un outil qui nous donne les moyens d’ouvrir nos yeux, nos oreilles et notre cœur à ceux qui en ont besoin ou qui ignorent peut-être qu’ils en ont besoin.

Certains continueront de s’interroger sur les bienfaits de l’empathie. Voici les raisons pour lesquelles il est absolument important de développer l’empathie comme une compétence naturelle :

  • L’empathie nous aidera à comprendre les besoins et les situations des personnes qui nous entourent.
  • L’empathie nous aidera à traiter les autres de la façon dont nous aimerions qu’ils nous traitent.
  • L’empathie nous ouvrira davantage aux liens et aux relations avec les personnes qui nous entourent et nous aidera à tirer le meilleur parti de l’apprentissage et des nouvelles expériences.
  • L’empathie nous permettra de renforcer nos compétences de communication et d’écoute, en nous apprenant à analyser fidèlement les propos qui nous sont tenus plutôt qu’à élaborer des hypothèses.
  • L’empathie humanise « l’autre », au lieu de créer de la distance par rapport à un élément qui nous est étranger.

Ceux-ci ne sont que quelques-uns des exemples de la manière dont l’empathie peut nous aider à mieux comprendre les autres. Ces facteurs jouent un rôle important dans la création de relations et de liens avec les autres. L’empathie est également un outil utile pour nous pencher sur le travail, les actions ou les mots de l’autre.

L’empathie n’a pas le pouvoir de résoudre les problèmes, mais c’est un outil qui nous donne les moyens d’ouvrir nos yeux, nos oreilles et notre cœur à ceux qui en ont besoin ou qui ignorent peut-être qu’ils en ont besoin. Elle nous encourage à nous lier davantage les uns aux autres, à mieux nous connaître, et ce, en dépit de nos désaccords, que ce soit au niveau de nos croyances, de nos idées ou de nos vies. L’empathie nous sert de tremplin non seulement pour nous lier aux autres, mais aussi pour devenir de meilleurs êtres humains. Or nous savons tous que ce sont des qualités dont nous avons grandement besoin dans le monde dans lequel nous vivons.


Kristen Leer (également connue sous le nom de K.A. Leer) est diplômée du Programme du diplôme. Elle est originaire de Milwaukee, dans l’État du Wisconsin, aux États-Unis. Sa passion est d’aider sa communauté et de s’engager auprès d’elle.

Kristen Leer est convaincue que tout le monde a besoin d’être entendu et elle consacre ses écrits à révéler les tribulations souvent oubliées de l’humanité. Elle étudie actuellement la psychologie et prévoit d’effectuer un doctorat.

Vous avez une histoire formidable à nous raconter ? Écrivez à [email protected] et apprenez-en davantage sur le réseau des anciens élèves de l’IB à l’adresse http://ibo.org/fr/etes-vous-diplome-de-lib/.

, ,