Top Nav Breadcrumb - French0

L’acquisition de compétences utiles dans le « monde réel »

Aislinn Abbott au York County School of Technology

La York County School of Technology explique pourquoi elle a décidé de proposer le Programme à orientation professionnelle à ses élèves

Les élèves du Programme à orientation professionnelle (POP) de la York County School of Technology, en Pennsylvanie, aux États-Unis, souhaitent travailler dans des secteurs aussi variés que la médecine, les neuroprothèses, l’entraînement personnel ou la technologie automobile.

Le cadre flexible du POP les aide à réaliser leurs ambitions en leur proposant au moins deux cours du Programme du diplôme, un tronc commun unique au POP qui favorise les compétences nécessaires à l’employabilité des élèves et une formation à orientation professionnelle. Cela signifie que les élèves âgés de 16 à 18 ans peuvent poursuivre leurs études tout en suivant une formation pratique dans le domaine professionnel de leur choix, sans pour autant se fermer les portes de l’enseignement supérieur.

En tant qu’établissement de deuxième cycle du secondaire technique et complet, la York County School of Technology fournissait déjà une formation technique de qualité et pratique à ses élèves. « Cependant, les cours du Programme du diplôme et le tronc commun du POP fournissent aux élèves une occasion supplémentaire de développer au cours de leur formation professionnelle des compétences utiles dans le “monde réel”, qui s’appliquent à toutes leurs aspirations postsecondaires, a déclaré Jody Kessinger, coordonnatrice du POP au sein de l’établissement. Le POP soutient sans aucun doute notre mission de former des élèves qui sont prêts pour l’enseignement supérieur et la vie active. »

Aaliyiah et Evelyn au York County School of Technology

« Nous avons proposé le POP cette année dans le but d’offrir un programme avec une valeur ajoutée à nos élèves, a-t-elle précisé. Il leur donne des occasions supplémentaires de s’engager dans des recherches, d’explorer des questions d’envergure mondiale, et de mettre à profit leur passion pour l’apprentissage et leur volonté d’aider les autres. »

Les 11 élèves du POP ont choisi l’une des sept formations à orientation professionnelle proposées par l’établissement : sciences du sport, de la technologie et de l’exercice ; professions médicales ; usinage de précision des métaux ; technologie automobile ; ingénierie et fabrication de pointe ; arts culinaires ; et technologie des communications. Les élèves consacrent entre 10 et 12 heures par semaine à leur formation à orientation professionnelle.

Aaliyiah Moye-Tati fait partie des élèves du POP de l’établissement. Elle suit la formation consacrée aux professions médicales et espère devenir infirmière praticienne spécialisée. « Le POP est un moyen formidable de nous préparer à notre parcours professionnel », a-t-elle affirmé.

Le tronc commun

Au cœur du POP se trouve un tronc commun qui comprend un projet de réflexion, un cours de compétences personnelles et professionnelles, un cours de développement d’une langue seconde et une composante d’apprentissage par le service. Pour intégrer tous ces éléments dans l’emploi du temps déjà très chargé des élèves, l’établissement a créé un cours intitulé « Séminaire de l’IB / Compétences personnelles et professionnelles ».

Cameron Leubecker au York County School of Technology

« Le POP diversifie énormément ma journée. J’aime les activités et les discussions variées de notre cours “Séminaire de l’IB / Compétences personnelles et professionnelles” », a affirmé Evelyn Resto, une élève du POP qui suit également la formation consacrée aux professions médicales dans l’espoir de devenir chirurgienne.

Dans le cadre de la composante d’apprentissage par le service, une élève monte actuellement une équipe spécialisée en robotique dans tout le pays au profit des enfants plus jeunes et de ceux qui ont des besoins spéciaux. « Elle se sert de l’expérience qu’elle a acquise dans sa formation technique et dans son cours de physique du Programme du diplôme ainsi que de ses propres connaissances pour concevoir et diriger ce programme, a expliqué Mme Kessinger. Elle accomplit un travail extraordinaire, et elle partage ses connaissances et ses compétences avec passion. »

Destiny Weitkamp au York County School of Technology

Une autre élève de la formation consacrée aux professions médicales de l’établissement fait du bénévolat à l’hôpital de York. « [Cet engagement] a un lien manifeste avec sa formation technique, mais il est aussi lié aux compétences de communication et d’expression qu’elle acquiert dans le cours de langue et littérature du Programme du diplôme. Son plan d’action couvrait toutes les exigences pour devenir bénévole, de la candidature aux autorisations en passant par l’entretien, a expliqué Mme Kessinger. Ces deux élèves sont conscientes de l’importance pour le monde de mettre leurs compétences et leur passion au service de l’intérêt général. »

Les élèves n’ont pas encore terminé le premier trimestre de leur formation, mais ils la trouvent déjà gratifiante et pertinente. Aislinn Abbott étudie l’usinage de précision des métaux pour travailler dans le domaine des neuroprothèses. « Le programme nous donne une tribune pour aborder des thèmes de manière plus approfondie que dans un contexte scolaire traditionnel », a-t-elle déclaré.

Noah Genco au York County School of Technology

Destiny Weitkamp étudie les sciences du sport, de la technologie et de l’exercice afin de devenir entraîneuse personnelle. « Le POP nous offre l’occasion formidable d’échanger avec des personnes que l’on ne rencontrerait pas forcément au quotidien, s’est-elle réjouie. Ce programme nous stimule de façon unique par rapport aux autres cours. »

L’établissement de liens

Les élèves voient le lien entre les composantes scolaires et le reste du POP. « Les composantes purement scolaires soutiennent le tronc commun et la formation à orientation professionnelle en donnant aux élèves l’occasion de collaborer et de prendre conscience des liens qui unissent les thèmes communs au programme de l’IB », a expliqué Mme Kessinger.

« [Le POP] permet également aux élèves de bénéficier d’occasions d’apprentissage grâce au travail de collaboration effectué par les enseignants des matières scolaires et des programmes techniques », a-t-elle précisé.

Angela Gonzalez au York County School of Technology

Elle cite l’exemple d’un élève de la formation consacrée à la technologie automobile qui suit le cours de physique du Programme du diplôme. L’enseignant de physique du garçon est aussi responsable de la menuiserie pour les productions théâtrales de l’établissement. « Cet automne, nous jouerons une version “steampunk” d’Alice au pays des merveilles. L’enseignant a indiqué qu’il avait besoin de supports en métal pour les gâteaux sur scène. Ils ont discuté des plans et des dessins, et l’élève a créé trois pièces magnifiques pour la production théâtrale. Il a utilisé plusieurs compétences pour créer ces pièces, et son apprentissage et sa créativité ont autant été soutenus par les enseignants de ses matières scolaires que de sa formation technique », s’est-elle enthousiasmée.

Voilà le genre de collaborations qui illustre le pouvoir de transformation du POP.