Top Nav Breadcrumb - French0

Comment les professionnels de l’éducation de la région Asie-Pacifique gèrent-ils l’apprentissage à distance ?

Écoutez des professionnels de l’éducation de l’IB de toute la région Asie-Pacifique, dans une nouvelle série d’épisodes pour le balado (podcast) « Les voix de l’IB ». Ils parleront de la façon dont ils gèrent la transition vers l’apprentissage en ligne et à distance à cause de la pandémie de COVID-19 (coronavirus).

How educators in Asia Pacific are managing remote learning

Ces professionnels de l’éducation expliquent comment ils ont mis à profit leur expérience et les enseignements qu’ils ont tirés de cette situation pour mener à bien la transition vers l’apprentissage en ligne et à distance, ainsi que le retour à la normale. Ils mettent également en avant certaines des stratégies qui ont bien fonctionné pour eux, partagent les défis majeurs qu’ils ont rencontrés et les étapes importantes à franchir.

La première stratégie clé que ces professionnels de l’éducation ont partagée consiste à encourager les enseignants à être cohérents dans la façon dont l’information est présentée aux élèves. Cette cohérence soit s’appliquer à l’intégralité du corps enseignant. À la suite d’une réaction de parent d’élève, les professionnels de l’éducation des écoles du monde de l’IB ont constaté que l’absence de cohérence dans la transmission d’informations nécessaires à l’apprentissage à distance perturbe les élèves et les parents. De nombreux professionnels de l’éducation ont souligné l’importance d’obtenir un retour d’information pour réussir la transition vers l’apprentissage en ligne. Cependant, il est essentiel de garder à l’esprit que cette situation sans précédent amène les enseignants et les professionnels de l’éducation à apprendre, eux aussi. Ce genre d’événement constitue une excellente occasion d’analyser et de réfléchir sur les pratiques.

« Les professionnels de l’éducation doivent à présent incarner aux yeux de tous ce qu’est l’apprentissage permanent, en se présentant comme des apprenants, comme des personnes vulnérables qui ne comprennent pas nécessairement tout du premier coup. »

Une autre perspective intéressante concernant le programme d’études a été soulevée. En effet, lors de la création du contenu, il faut considérer le programme dans son ensemble avant de le réduire de moitié voire de deux tiers afin de l’adapter au cadre de l’apprentissage à distance. Il faut alors se concentrer davantage sur les possibilités d’apprentissage approfondi, pour que l’apprentissage s’effectue à un niveau de réflexion plus élevé, tout en étant plus ciblé.

Le bien-être est indispensable à la réussite de la mise en œuvre d’un environnement d’apprentissage en ligne. Il est donc conseillé d’être explicites et de clarifier les contributions au bien-être qui peuvent être proposées à tous : parents, élèves et personnel. Les professionnels de l’éducation doivent à présent incarner aux yeux de tous ce qu’est l’apprentissage permanent, en se présentant comme des apprenants, comme des personnes vulnérables qui ne comprennent pas nécessairement tout du premier coup.

Nous avons tous un rôle à jouer pour nous adapter au mieux à l’apprentissage à la maison, sans oublier le rôle de la communauté. Chaque programme de l’IB possède une part d’apprentissage axé sur la communauté. Même si les élèves ne peuvent pas aller à la rencontre de leur communauté en personne, le fait de déterminer les possibilités d’apprentissage axé sur la communauté reste un processus important à suivre à distance.

Une bonne stratégie pour les professionnels de l’éducation et les chefs d’établissement consiste à encourager les enseignants à ne pas être trop ambitieux, à rester simples et à se concentrer sur ce qui est vraiment important. Les enseignants et les professionnels de l’éducation doivent avoir confiance en eux et rester fidèles à leur contexte.

Key educator-recommended strategies

De nombreux professionnels de l’éducation ont souligné l’importance d’obtenir un retour d’information pour réussir la transition vers l’apprentissage en ligne.
En effet, lors de la création du contenu, il faut considérer le programme dans son ensemble afin de l’adapter au cadre de l’apprentissage à distance.
Nous avons tous un rôle à jouer pour nous adapter au mieux à l’apprentissage à la maison.

Enfin, il faut surtout garder à l’esprit que la situation actuelle est totalement inédite. La seule solution consiste alors à se lancer dans le vide et à déployer ses ailes un peu plus, à mesure de la descente. Il n’y a pas de manière idéale de commencer, mais beaucoup de personnes sont dans la même situation, alors il est inutile de vouloir réinventer la roue. Demander de l’aide tout en ayant confiance en vous, vous aidera à trouver votre propre voie.

Cette série continuera à aborder de manière plus approfondie des sujets pédagogiques. Les prochains épisodes seront axés sur le bien-être, la communication, la valeur ajoutée de l’IBEN et la direction. Des invités des premiers épisodes reviendront et de nouveaux invités se joindront également à la conversation.

Merci à nos invités pour leur temps et le soutien qu’ils apportent à la communauté de l’IB.

Dr Jennifer Chang Wathall, Conseillère pédagogique, auteure, professeure à temps partiel à l’Université de Hong Kong.

David Boardman, Directeur du deuxième cycle du secondaire de la Kristin School à Auckland (Nouvelle-Zélande), membre du conseil des directeurs d’école du monde de l’IB, secrétaire de l’association IB Schools Australasia et président d’un groupe de directeurs d’école du monde de l’IB de Nouvelle-Zélande.

Antony Mayrhofer, Membre du comité permanent de l’association IB Schools Australasia, directeur des services d’apprentissage de la St Paul’s Grammar School, coordonnateur du Programme du diplôme de l’IB

Matt Baron, Directeur de la section primaire du Kardinia International College à Geelong, Australie 

Chris Barr, Directeur de la section primaire du Kardinia International College à Geelong, Australie

Sharron Bailey, Directrice adjointe et coordonnatrice du PP de l’Auburn South Primary School à Melbourne (Australie), présidente du réseau du PP de Victoria et de Tasmanie

Sean Johnson, Enseignant à l’Ivanhoe Grammar School à Melbourne (Australie), coordonnateur du Programme du diplôme de l’IB, président du réseau des coordonnateurs du Programme du diplôme de Victoria et de Tasmanie

Avi Nanda, Responsable des services d’autorisation au niveau mondial pour le Programme du diplôme et le POP

Monita Sen, Responsable des services d’autorisation au niveau mondial pour le PP

Ces balados sont animés par Steven Wishart, responsable adjoint du service des écoles du monde de l’IB. Écoutez d’autres témoignages d’élèves, d’établissements scolaires et de professionnels de l’éducation dans les balados « Les voix de l’IB ».

Si vous avez apprécié la lecture de cet article, en voici d’autres qui pourraient également vous intéresser :