Top Nav Breadcrumb - French0

Mentor et chercheuse, Patty Jumbo promeut les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques auprès des femmes et des hispaniques

Depuis l’obtention de son diplôme de l’IB dans l’une des premières classes mixtes du Markham College au Pérou, Patty Jumbo a obtenu un diplôme de premier cycle universitaire en médecine, puis un doctorat en sciences de la nutrition. Elle est, pour la deuxième fois, lauréate d’une bourse de recherche de troisième cycle à l’Université Vanderbilt, où elle accompagne des étudiants de premier cycle et écrit des articles pour promouvoir les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques auprès des femmes et des hispaniques.

Diplômée de l’IB, Patty Jumbo occupe aujourd’hui un poste de chercheuse de troisième cycle à l’Université Vanderbilt.

Diplômée de l’IB, Patty Jumbo occupe aujourd’hui un poste de chercheuse de troisième cycle à l’Université Vanderbilt.

Ancienne élève de l’IB, elle a consacré sa première année du Programme du diplôme à s’adapter à son nouvel établissement et à apprendre à connaître ses enseignants et les autres élèves. La jeune femme suivait pour la première fois un programme d’études en anglais. « Je dois ajouter que nous étions la deuxième classe de filles dans un établissement traditionnellement réservé aux garçons, ce qui a rendu la situation un peu plus difficile au début ». Mais, selon Patty Jumbo, ces difficultés « représentent ce qu’[elle est] capable d’accomplir lorsqu’[elle veut] réussir ».

Très vite, elle s’est révélée une excellente élève et se rappelle que ses « compétences de communication écrite se sont améliorées au point que l’un de [ses] essais a été publié dans l’album annuel de l’établissement ». Cet essai portait sur l’une de ses expériences les plus mémorables à l’IB : son voyage scolaire dans la forêt amazonienne. « Nous nous sommes rendus dans la jungle, coupés de toute technologie pendant une semaine entière. Cette expérience m’a permis de développer une appréciation différente de la nature ainsi que des compétences d’observation scientifique, en plus de comprendre l’importance du travail d’équipe et de l’amitié ».

Après avoir reçu son diplôme de l’IB du Markham College avec distinction, Patty Jumbo s’est concentrée sur sa passion pour les sciences et a obtenu son diplôme de médecine à la prestigieuse Université Cayetano Heredia au Pérou, en 2004. Cependant, quelques mois avant l’obtention de ce diplôme, elle a effectué un stage clinique à la faculté de médecine de l’Université d’Alabama (UAB) qui a complètement bouleversé sa carrière. « J’ai rencontré le professeur Carlos Krumdieck pendant ce stage. Grâce à lui, j’ai découvert le monde fascinant de la recherche scientifique à l’UAB. J’ai alors décidé de poursuivre ma carrière dans la recherche et je me suis présentée pour intégrer un programme de doctorat en sciences de la nutrition à l’UAB ».

Aujourd’hui, titulaire d’un diplôme de médecine et d’un doctorat en sciences de la nutrition, Patty Jumbo a décroché sa seconde bourse de troisième cycle à l’Université Vanderbilt, où elle travaille sur des modèles de maladie pour lesquels aucune option de traitement efficace n’est disponible. « J’ai pu écrire 12 publications évaluée par des pairs, j’ai été chargée de l’accompagnement de plusieurs étudiants de premier et deuxième cycles et j’ai enseigné des cours au niveau universitaire à l’Université Emory et à l’Université Vanderbilt. Mon parcours n’a pas été simple mais il a certainement été facilité par le fait que le programme de l’IB m’ait exposée à l’anglais, à la pensée critique et à la rédaction scientifique ». En janvier, Patty Jumbo commencera à travailler à l’Université Samford en tant que maître de conférences en sciences pharmaceutiques, dans le cadre d’un poste menant à la permanence.

Elle a particulièrement à cœur de soutenir les minorités hispaniques et les femmes dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques. Elle a commencé un blog scientifique dans un journal péruvien intitulé El Comercio, qui l’a amenée à présenter des événements de sensibilisation aux sciences dans des établissements locaux à Lima, au Pérou. « Au cours des dernières années, j’ai eu le plaisir de voir que l’intérêt et le financement pour la recherche scientifique grandissaient au Pérou et j’espère que cette croissance continuera sur sa lancée. »


L’auteure de cet article, Kari Lorentson, écrit sur l’expérience des diplômés de l’IB dans des universités du monde entier. Elle étudie à l’American University et a fréquenté la Fishers High School. Vous pouvez lui écrire à l’adresse alumni.relations@ibo.org.

,