Top Nav Breadcrumb - French0

Des élèves réunissent des milliers de dollars pour la Sierra Leone

Des élèves contribuent à susciter un changement viable et durable dans un village ayant besoin d’eau non contaminée.

Lorsque des élèves du Programme primaire (PP) de la Lewis and Clark Elementary, dans le Montana, aux États-Unis, ont lu qu’Usifu Bangura, un diplômé d’un établissement local de deuxième cycle du secondaire, essayait de réunir de l’argent pour son village natal, ils ont pris la décision de l’aider.

Usifu Bangura est né en Sierra Leone, mais à la suite d’une série d’événements dramatiques, dont la mort de son père et une guerre civile de 11 ans, sa mère s’est retrouvée contrainte de le faire adopter, avec son frère jumeau. Depuis, Usifu Bangura est retourné dans le village de son enfance, Kambia, et a fondé une organisation à but non lucratif baptisée The Bangura Project afin d’aider les personnes qui avaient désespérément besoin d’eau non contaminée. À cette occasion, il a pu se réunir avec sa mère et son frère.

Le Lewis and Clarke Service Club rassemble des élèves du PP qui promeuvent des projets respectueux de l’environnement au sein de leur établissement. Le club a réuni 2 335 USD pour le Bangura Project, en récoltant tout simplement de la monnaie dans chacune des 23 classes de l’établissement.

Les élèves étudiaient un module de recherche intitulé : « Où nous nous situons dans l’espace et le temps » et exploraient l’idée maîtresse suivante : la société prend forme lorsque des personnes influentes mettent leurs idées en action.

Susan Anderson, directrice de la Lewis and Clark Elementary a déclaré : « Ce module de recherche pose des questions essentielles sur ce qui motive les gens à passer à l’action et sur ce que nous pouvons faire pour avoir une incidence positive sur notre communauté ou notre monde. Tout au long de ce module, nous avons étudié des personnalités passées et actuelles qui ont eu une incidence positive sur la société. »

Le principal objectif d’Usifu Bangura est d’acheter des Hippo Rollers [bidons facilitant le transport de l’eau] et des systèmes de filtration pour le village, ce qui permettra de transporter de grandes quantités d’eau non contaminée. À Kambia, ce sont presque toujours les femmes qui vont chercher d’énormes seaux d’eau, parcourant de longues distances pour les ramener jusque chez elles.

« Les Hippo Rollers permettent aux femmes de transporter une plus grande quantité d’eau jusque chez elles au cours d’un seul et même trajet, leur évitant ainsi de fournir des efforts physiques supplémentaires et leur permettant de consacrer le temps qu’elles ont économisé à d’autres choses, comme contribuer à la vie et à la croissance économique du village, a expliqué Usifu Bangura. Les enfants, qui en temps ordinaire les aident à transporter l’eau, peuvent se concentrer sur leur éducation. »

Ce billet fait partie de notre série d’articles extraits du magazine IB World qui retracent les formidables initiatives entreprises par des élèves et des professionnels de l’éducation de l’IB du monde entier. Vous pouvez suivre ces articles sur Twitter via le compte @IBWorldmag ou le mot clé #IBcommunitystories (en anglais uniquement). Racontez-nous vos histoires et vos expériences par courriel à l’adresse editor@ibo.org.