Top Nav Breadcrumb - French0

Des élèves plantent des avocatiers pour nourrir la communauté

Une recherche sur l’influence de la déforestation a mené à la création d’une entreprise qui encourage un mode de vie durable.

Trois élèves du PP du Newton College, à Lima, au Pérou, ont décidé d’améliorer l’environnement pour les générations à venir en montant une entreprise de vente de plantes et d’arbres afin d’augmenter le niveau d’oxygène dans l’atmosphère et de réduire le CO2.

Claudio, Esteban et Vasco ont créé « Try Green », une initiative qui encourage la communauté à adopter un mode de vie durable.

Tout a commencé avec un projet d’exposition du PP. Les élèves travaillaient sur leur recherche sur le thème transdisciplinaire « le partage de la planète ». L’unité avait pour idée maîtresse que « les organisations ont des responsabilités pour assurer l’avenir de la planète ». Les élèves ont enquêté sur les effets de la déforestation, sur la pollution et sur la baisse de la biodiversité au Pérou et dans le monde et ont interrogé un éventail d’experts et de chefs d’entreprise sur la durabilité.

Claudio, Esteban et Vasco ont élaboré un modèle commercial pour Try Green et vendu des arbres et des plantes de décoration au salon Action Fair organisé dans le cadre de l’exposition du PP. Ils ont réuni 200 USD et ont utilisé les bénéfices pour acheter des arbres pour la communauté scolaire. Après s’être renseignés sur les arbres et les plantes qui poussent dans la région, les élèves ont décidé d’acheter et de planter des manguiers et des avocatiers. Ces arbres nourrissent désormais la communauté scolaire.

Les élèves envisagent maintenant de vendre les fruits pour réunir davantage d’argent et planter d’autres arbres. Pour Kathryn Rymarz, directrice adjointe de la section primaire et coordonnatrice du PP, les élèves incarnent toutes les qualités du profil de l’apprenant de l’IB.

« Les élèves se sont comportés en chercheurs sensés, car ils ont dû poser de nombreuses questions à chaque étape du projet. Cependant, ils se sont aussi montrés réfléchis, étant donné qu’ils ont été amenés à établir de nombreuses relations, à modifier leurs approches et à procéder aux ajustements nécessaires à différentes étapes du processus. Enfin, ils ont fait preuve d’audace en de nombreuses occasions : ils voulaient travailler aussi indépendamment que possible de leurs parents, se sont entretenus avec des experts et ont négocié avec la direction de l’établissement pour donner vie à leur projet. »

Ce billet fait partie de notre série d’articles extraits du magazine IB World qui retracent les formidables initiatives entreprises par des élèves et des professionnels de l’éducation de l’IB du monde entier. Vous pouvez suivre ces articles sur Twitter via le compte @IBWorldmag ou le mot clé #IBcommunitystories (en anglais uniquement). Racontez-nous vos histoires et vos expériences par courriel à l’adresse editor@ibo.org.