Top Nav Breadcrumb - French0

Pour toucher un public plus vaste, il faut sortir de l’établissement

Pierce

Colin Pierce (à gauche), enseignant de langue et littérature de l’IB et coordonnateur du Programme du diplôme, et Cambrie Nelson, responsable des actions de sensibilisation en lien avec les programmes de l’IB, animent le café communautaire du mois de mars qui se déroule dans les locaux de l’organisation El Centro de la Raza à Seattle.

Ce billet est extrait du blog E2 Excellence and Equity, qui instaure un dialogue entre les professionnels de l’éducation de l’IB et les chefs d’établissement pour donner aux élèves issus des minorités les moyens de devenir des apprenants permanents accomplis. Abonnez-vous aux actualités du blog E2 (en anglais) ou écrivez-nous directement pour partager votre réussite en matière d’accès à l’éducation.

Le projet E2 (Excellence and Equity) vise à donner un aperçu de ce à quoi ressemblerait un établissement scolaire équitable, dans lequel les élèves issus de minorités auraient accès aux niveaux les plus élevés de réussite. Le témoignage important de Colin Pierce en matière d’accès à l’éducation en offre un exemple précis, axé sur la sensibilisation : « l’établissement implique les familles et les élèves dans des discussions portant sur la préparation, l’organisation et la participation à des cours stimulants sur le plan pédagogique […] »

Par Colin Pierce

Un samedi après-midi, 38 parents, membres de la communauté et adolescents sont réunis dans la salle polyvalente du Rainier Beach Community Center. Ils sont ici pour participer à une leçon sur les caractéristiques textuelles et l’analyse des textes multimédias tirée du programme d’études de langue et littérature de l’IB de 11e année de la Rainier Beach High School.

La salle est représentative de la grande diversité de communautés habitant la localité de Rainier Beach : populations originaires d’Afrique orientale, d’Asie du Sud-Est et des îles du Pacifique, mais aussi Latino-Américains ou Afro-Américains. Réunis par groupes de quatre autour d’un exemplaire de la tristement célèbre photo du « Falling Man » prise le 11 septembre 2001, les participants prennent des notes et discutent de sa relation avec le poème de Wislawa Szymborska intitulé « Photo du 11 septembre » (en anglais).

Community Cafe

Les parents, élèves et membres de la communauté de Rainier Beach discutent de leurs réactions au poème de Wislawa Szymborska « Photo du 11 septembre ».

À l’avant de la salle, une série de questions sur les textes est projetée sur un écran. C’est un sujet pesant pour un samedi après-midi, mais les conversations sont animées et les adultes, aussi bien que les élèves, sont impatients de partager leurs idées. C’est un café communautaire.


nous avons commencé à former une organisation composée de membres de la communauté, d’anciens élèves, de parents et de représentants d’élèves motivés et cherchant à apprendre le plus possible sur le Programme du diplôme et à partager ces connaissances avec leurs pairs.


Quand j’ai commencé à travailler comme coordonnateur du Programme du diplôme à la Rainier Beach High School, je savais que la sensibilisation de la communauté était au cœur de la tâche qui se présentait à nous : utiliser le Programme du diplôme de l’IB comme outil au service de la transformation et de l’équité dans l’un des établissements ayant les résultats les plus faibles, situé dans l’une des zones à plus faibles revenus, et l’un des plus défavorisés du plus grand district scolaire de l’État de Washington.

Beaucoup d’élèves sont tenus à l’écart de programmes avancés simplement parce que ni eux ni leurs parents ne connaissent suffisamment les possibilités qui s’offrent à eux. La mise en place d’un programme solide impliquait la création d’un réseau de sensibilisation tout aussi solide. Je savais également que j’allais devoir lutter contre l’idée, qui existe parmi un grand nombre de mes élèves (tout au moins ceux qui avaient déjà entendu parler du programme), que le programme de l’IB s’adressait exclusivement aux jeunes blancs à lunettes.

February 2015 Community Cafe was held at the Ethiopian Community Mutual Association in Rainier Beach and featured materials in Amharic with a sample lesson from the IB Biology curriculum.

Le café communautaire de février 2015 a eu lieu à l’Ethiopian Community Mutual Association de Rainier Beach. Des ressources en amharique et un exemple de cours issu du programme de biologie de l’IB y ont été présentés.

 

Cela voulait donc dire qu’un type comme moi – un rouquin hypermétrope avec un penchant pour les gilets – n’allait pas toujours être le meilleur porte-parole. Ainsi, nous avons commencé à former une organisation composée de membres de la communauté, d’anciens élèves, de parents et de représentants d’élèves motivés et cherchant à apprendre le plus possible sur le Programme du diplôme et à partager ces connaissances avec leurs pairs.

Nous les avons nommés les « ambassadeurs de l’IB », et bien que leurs rangs aient pris de l’ampleur au fil des années, nous avons aussi remarqué que nos ambassadeurs étaient les mêmes parents, membres de la communauté et élèves actifs pour tout. Nous ne touchions pas le public que nous visions, et aucun courriel, appel ou prospectus n’allait amener ce public à nos réunions au sein de l’établissement.

Community Cafe at Rinier Beach

Les parents, les élèves et les membres de la communauté de Rainier Beach participent à une leçon sur les caractéristiques textuelles et l’analyse des textes multimédias.

En nous inspirant d’une idée de  Carlina Brown – qui était alors responsable de l’antenne locale de l’association des parents, des enseignants et des élèves PTSA, reconnue par le président des États-Unis – nous avons trouvé une solution que tous ceux qui ont essayé de conquérir le cœur d’une personne insaisissable connaîtront bien : la nourriture.

Enfin, la nourriture et un dépaysement. En effet, aussi accueillante que la nourriture soit, elle ne suffit pas à remédier à l’aversion que bon nombre de nos populations les plus marginalisées ont à pénétrer dans un établissement scolaire. Les établissements scolaires sont des lieux intimidants pour les parents dont la culture n’encourage pas la communication avec les professionnels de l’éducation, ou ceux qui sont eux-mêmes peu instruits ou ont eu une expérience éducative négative.

 


On n’avait rien de tout ça quand j’étais en deuxième cycle du secondaire ! Ça me donne envie d’y retourner !

 

– LaCretiah Claytor, parent-ambassadeur à Rainier Beach


 

Nous avons donc recensé les endroits où nos parents d’élèves et les membres de la communauté se réunissaient déjà et nous leur avons apporté à manger, ainsi que des informations. Il s’agissait d’endroits tels que le Filipino Community Center, la Vietnamese Friendship Association [maintenant Kandelia], El Centro de la Raza, le Horn of Africa Services, l’East African Community Services, les églises et les centres communautaires municipaux. La plupart des familles connaissent bien tous ces endroits et les trouvent beaucoup plus accueillants que la bibliothèque de notre établissement scolaire.

En 2013, notre antenne locale de l’association PTSA a collaboré avec une coalition d’organisations communautaires nommée la South East Seattle Education Coalition pour bénéficier d’une subvention du Seattle Office of Civil Rights (Bureau des droits civils de Seattle) afin de financer les cafés communautaires. La subvention nous a également permis de faire appel à une responsable des actions de sensibilisation en lien avec les programmes de l’IB.

Cambrie Nelson

Cambrie Nelson, responsable des actions de sensibilisation en lien avec les programmes de l’IB, s’adresse aux participants au café communautaire de début mars.

Ces efforts sont maintenant financés au moyen d’une subvention différente, en coordination avec notre partenaire de longue date, Urban Impact. Cambrie Nelson, notre responsable actuelle des actions de sensibilisation en lien avec les programmes de l’IB, a déjà organisé des communautés et connaît bien les élèves, les familles et les groupes communautaires de la localité de Rainier Beach.

Le samedi de notre deuxième café communautaire de l’année, alors que Cambrie termine la séance, elle fait le bilan de la leçon sur la poésie et la littératie visuelle avec les participants. Elle leur demande de réfléchir et de faire une liste des ressources dont les parents auront besoin pour faciliter la réussite des élèves dans le genre de programme dont ils venaient de faire l’expérience.

« On veut d’autres séances comme celle-ci ! » fut la réponse.

Heureusement que nous en avons une autre de planifiée le mois prochain…


Pour en savoir plus sur la structure et le contenu des cafés communautaires, veuillez contacter la responsable des actions de sensibilisation en lien avec les programmes de l’IB de la Rainier Beach High School, Cambrie Nelson, ou le coordonnateur du Programme du diplôme, Colin Pierce. Vous trouverez ci-dessous des informations supplémentaires (en anglais) sur le parcours de la Rainier Beach High School.

Stunning surge in graduation rate as Rainier Beach gamble pays off
– The Seattle Times, March 2015

‘This Is A Silly Hat’: On First Day, High School Seniors Discuss Pursuit Of A Diploma
– KPLU Radio, September 2014

Warts-and-all: merging an elite program with a high-needs school
– Seattle Times, May 2014

How One Seattle School Will Use Millions In Turnaround Grant Money
– KPLU Radio, May 2014

Guest: Improvement at schools like Rainier Beach requires sustained funding
– Seattle Times, February 2014

Debating IB and other Big Questions at Rainier Beach High
– Seattle Times, January 2014

Prestigious program aims to clean up Seattle school’s image
– King 5 TV, August 2013

Reinventing Rainier Beach
– Nathan Hale Sentinel, May 2013

Rainier Beach High works to make elite IB program serve all students
– KPLU Radio, April 2013

The New Rainier Beach High School
– Seattle Times, September 2013

Can more rigorous academics help Rainier Beach?
– Seattle Times, April 2012

E2 Excellence and Equity

,